Terrien II

Terrien II

Définition Terrien

Définition:

"Terrien / Terrienne / Terriens / Terriennes = Habitant de la planète Terre "

mercredi 19 décembre 2012

Vélo, boulot, dodo!

Comme vous le deviner, après un an d'aventures, c'est le retour à la routine ''métro-boulot-dodo"...ou plutôt "vélo-boulot-dodo"!  Le temps passe vite, déja trois mois que la routine est rétablie, le bateau est sorti de l'eau, dehors c'est l'hiver! 

En attendant nos prochaines aventures, merci à tous ceux qui nous ont suivi virtuellement et j'espère vous retrouver très bientôt avec de nouvelles aventures.  Il y a des projets interessants qui s'en vient, dont la posibilité d'une présentation et un exposition de photo à Shippagan en Février 2013.  Restez branché pour connaitre les détails!




After a full year of adventures, we're now back in the routine!  Time goes by really fast, already 3 month since were back in the routine, the boat is out of the water and it's winter outside!

So, until our new adventures, we want to say thanks to all of those who followed us virtually and we hope to be back soon with new adventures.  There are interesting projects coming up, like the possibility of a presentation and a photo exhibition in Shippagan in February 2013.  Stay tune for more details!

mardi 10 juillet 2012

On arrive!!


Nous sommes maintenant a quelques jours de notre arrivée dans la Péninsule Acadienne et pour terminer le voyage en beauté, nous nous sommes arrêtés quelques jours aux Iles-de-la-Madeleine.  
---
We will be back home in the Acadian Peninsula in a few days, and to finish the voyage in beauty, we stopped for a few days in the Îles-de-la-Madeleine.










Déjà 10 mois que nous sommes parti, le temps à tellement passé vite.  Nous avons vécus des expériences incroyables et rencontrés des gens mémorables.  Nous avons encore quelques semaines pour profiter de notre beau coin de pays, des amis et de la famille avant le retour à ce que la majorité des gens appelle la ''vraie vie''!
-----
It's been already 10 months since we left on this trip, time went by so fast.  We lived amazing experiences and met wonderful people.  We still have a few weeks off to enjoy the place that we love and spend time with family and friends before returning to what most people call ''The real life''!




Nous désirons remercier tout ceux qui ont voyagé avec nous à travers ce blog, sans vous, ce récits de voyage n'existerait pas.  Pour ceux qui sont près de nous, voici un petit aperçu de ce qui vous attends (nous avons eu bien du plaisir et des rires à vous préparer ces clips!) : 


----
We would like to thank everyone who travelled with us through this blog, without you, this travel blog would not exists.  And for those who are closer to us, here's a little video of what's waiting for you (I have to say that we had a lot of fun creating these clips and a lot of laughters!) :



video











vendredi 6 juillet 2012

De retour au pays!



Après plus de 9 mois et près de 6000 miles nautiques, nous sommes de retour au pays!  En remontant vers Cape Cod, on a eu l'impression que c'est l'hiver qui arrivait et non l'été, on a dû changés les maillots de bain pour les manteaux d'hiver, il fait froid en mer, mais ça fait plaisir de revenir dans notre beau pays.  Ça ne veut pas dire que le voyage est fini, nous avons encore plein de choses à découvrir et nous avons encore quelques semaines devant nous.  Vous savez la première chose qui nous a frappé en approchant la terre Canadienne?  L'odeur de l'épinette qui flottait dans l'air, comme ça sentait bon!  Ça sentait le Canada!  

--------------

After more than 9 months and near 6000 nautical miles, we're back in Canada!  Sailing back north toward Cape Cod, we felt like winter was coming, not summer.  We had to replace the bathing suits for winter coats, it can get pretty cold at sea, but it's nice to be back in our beautiful country.  Being back in Canada doesn't mean that the trip is over, we still have a lot to discover and we still have a few weeks ahead of us.  Do you know what's the first thing we noticed when approaching the Canadian land?  The smell of spruce floating in the air, it smelled so good.  It smelled like Canada!





Lors de la traversé depuis Cape Cod vers la Nouvelle-Écosse, nous avons eu la chance de voir un troupeaux de baleines franches.  Quel spectacle! Je dis bien de la chance car les baleines franches de l'Atlantique est une espèce en voie d' extinction.  Il en reste environ seulement 400 sur la planète.  Une loi interdit de s'approcher à plus de 500 verges, mais qu'est-ce qu'on peut faire quand on est soudainement entouré!  Elles se tenaient à une bonne distance et on pouvait voir leurs dos et leurs queues sortir de l'eau jusqu'à ce qu'un gros remous apparaisse devant nous, j'avoue que nous avons figer quelques secondes…et un de ces énormes mammifères a sorti sa tête au complet à une centaines de pieds de nous pour ensuite replonger et ressortir de tout son corps pour finir par sa queue.  Nous avons tellement été surpris que je n'ai pas pris de photo…dommage, mais nous ne sommes pas prêt de l'oublier!  La faune rencontrée lors de notre voyage est ce qui nous a le plus marqué.   En s'approchant de la Nouvelle-Écosse nous avons vu deux requins et tout plein de gros poisson-lune (Mola Mola)…sans oublier les nombreuses tortues de mer entre Norfolk et Cape Cod (que j'ai oublier de mentionnée avant!).

---------

When we left from Cape Cod, we had the chance to see a group of Right Whales.  I'm saying a chance because there's only about 400 Atlantic Right Whales left on the planet.  There's a regulation that says we can't approach the Right Whales closer than 500 yards, but what can you do when you're surrounded by it by surprise!  They were staying at a good distance from us but we could see their back and tales but all of a sudden, the water started bubbling just in front of us.  One of these gigantic mammals came out, first, its head, then the whole body and the huge tail.  We were so chocked and surprised that I didn't take any photos…but we're not going to forget it!  The fauna that we saw along this trip is what we enjoyed the most.  When we got close to Nova Scotia, we saw 2 sharks and lots of large Mola Mola…and I forgot to mention earlier the sea turtles between Norfolk and Cape Cod.



Mouillage a Spry Bay
Anchorage in Spry Bay



La côte de la Nouvelle-Écosse est très belle.  La météo, par contre, peut parfois causer des petits soucis.  Les vents dominants à ce temps de l'année forme une houle du large qui rend la navigation un peu inconfortable et la brume, souvent épaisse, peuvent retarder les départs et compliquer les arrivés.  Après quelques jours, nous avons décider de faire de plus courtes distances et en profiter pour s'arrêter à quelques endroits sur la côte de la Nouvelle-Écosse pour profiter de la nature.  
--------

The coast of Nova Scotia is very beautiful.  However, the weather along the coast can sometimes be unpleasant.  The predominant winds at this time of year create waves coming from far away and can be uncomfortable.  The fog can delay departures or complicate arrivals.  After a few days of it, we decided to make shorter distances and enjoy a few beautiful spots along the way.



Liscombe

Pont suspendu, Liscombe trail
Suspended bridge, Liscombe trail

Le calme en partant de la Nouvelle-Écosse pour les Îles-de-la-Madeleine
The calm waters leaving Nova Scotia for Îles-de-la-Madeleine


samedi 23 juin 2012

Back in the USA!

Après plus de 4 mois passés dans des endroits paisibles, relaxant, exotiques et souvent seul en pleine nature, arrivé à Fort Lauderdale en plein beau dimanche après-midi ensoleiller est toute une autre histoire!  Les bruits, les édifices, les énormes bateaux de cargaisons, les bateaux de croisière…et les petits bateaux à moteur par dizaine qui se font un plaisir de nous faire brasser de tout coté avec leur grosse vague... viva la Florida!!

On peine à se trouver un petit coin pour s'ancrer dans un petit lac en pleine ville rempli à craquer de bateaux à moteur qui font du ski nautique, d'autres qui se baigne dans une eau que je n'ose même pas mettre la pointe du pied (on devient difficile après les Bahamas!)…tout ça dans environ 1km carré.   Mais au couché du soleil, presque tout les bateaux sont partis, nous ne sommes que 2-3 voiliers dans le lac…le calme est revenu, et il restera toute la semaine!   Le lac paraît soudainement beaucoup plus beau.  Parmi cette jungle d'édifices et de maisons plus impressionnantes les unes que les autres, il y a des palmiers, des oiseaux qui chantent et même des dauphins!  





Une ancienne affiche de McDo à Fort Lauderdale

Les bateaux de croisières.....

...les pétroliers...

...et les filles en bikinis!

Chez nous, c'est les pluviers siffleurs qu'on protègent...ici c'est les tortues.


On aurait pu partir des Bahamas et remonter beaucoup plus haut en Floride mais nous sommes plutôt passé par Fort Lauderdale par affaire et non par plaisir.  Fort Lauderdale est la capitale des bateaux (Yacthing capitale of the world).  Il y a probablement autant de bateaux ici que d'automobiles.  On retrouve absolument tout pour les bateaux et à meilleurs prix.  Comme nous avions des réparations à faire sur le bateau, c'est la place!  Nous ne voulions pas reprendre la mer dans cet état, perdre le mât aurait été une catastrophe.  Notre plan (pour une fois qu'on en avait un!) était de faire les réparations pour ensuite prendre la mer pour 5-7 jours jusqu'à la Caroline du Nord.  

Tout allait bien, on avait acheter le matériel et prêt à commencer le travail quand Guillaume, comme un bon samaritain, aide un bateau en panne de moteur à s'accoster au quai, se blesse sérieusement à la main. Comme il ne pourra plus monter dans le mât, nos plans tombent à l'eau!  Changement de plan, nous allons remonter par l'intracoastal en repassant par des endroits qu'on avait aimé et en découvrant des nouveaux.  Parfois, les choses arrivent pour une raison.  Même si on aurait voulu partir en mer, les vents n'ont pas été favorables et deux tempêtes tropicales est passer sur la région, dont une tout près de nous.  



Et si on aurait pas passé par l'intracoastal, on aurait pas vu les lamantins! 



Et voici ce qu'on peut appeler de la récupération...transformé un ancien bateau (tug) en maison!  


...et voici une cage à maringouin...voyez le grillage noir, c'est vraiment pour les moustiques!

On s'est arrêté à nouveau à Ste-Augustine, une ville qu'on avait beaucoup aimé mais qu'on avait pas eu la chance d'explorer.

Castillo San Marcos à Ste-Augustine




Un des plus beaux collèges,  Flagler College.  Ça donne envie de retourner au études!

Flagler college

Tall Ship Festival, Norfolk


Nous avons finalement prit la mer à partir de Norfolk en Virginie pour se rendre à Martha's Vineyard à Cape Cod.  Martha's Vineyard est une île magnifique.  Les routes se fondent dans des tunnels de végétation, l'île attire les artistes de tous les styles et plusieurs auteurs viennent y trouver l'inspiration. Elle est très touristiques pendant l'été.  La population passe de 14 000 en hiver à 120 000 en été.




Plusieurs auteurs viennent y trouver l'inspiration.

Cap de Aquinnah (Gay Head)


Village de Menemsha, où le film ''Jazz, Les dents de la mer'' à été filmer.

Menemsha







samedi 9 juin 2012

Bahamas

Mise en page, autre textes et photos à venir...et la traduction!
English will follow....someday! : )

Ahhh…les BAHAMAS!




Malgré qu'on s'était fait dire le contraire, on ne pouvait s'empêcher de penser que les Bahamas était très américanisés, étant les proches voisins et le terrain de jeu des plaisanciers américains, et que le coté exotique du voyage s'était arrêté à Cuba.  Et bien, nous nous sommes royalement trompés!  La flotte de bateaux est effectivement énorme comparativement ce qu'on a connu à Cuba, mais les Bahamas, c'est vaste … et que c'est beau!   On y ressent clairement la culture des caraïbes…personne ne se presse et tout le monde est relax!

Les Bahamas sont constitués de plusieurs centaines d''îles constitués des Biminis, Grand Bahamas, les Abacos, Andros, Berry islands, Eleuthera, New Providence & Paradise Island (Nassau), les Exumas, Cat Island, Long Island, les Jumentos (Ragged Island Range), San Salvador, Crooked Island, Mayaguana et les Inagua. 



 Il y a tellement a voir qu'on pourrait passer plusieurs mois aux Bahamas sans avoir vu la moitié de ce qu'elles ont a offrir, les paysages sont magnifiques et c'est le paradis du snorkeling  et de la plongée.  Nous avons décider de profiter pleinement de seulement une petite partie des Bahamas au lieu d'essayer de tout voir en peu de temps…on peut toujours y retourner un jour!  Nous sommes arrivés au Bahamas à Ragged Island, au sud, a 65 miles de Cuba.  Dès notre arrivé, nous sommes émerveillé par la couleur de l'eau.  Elle est tellement claire qu'on aperçoit le fond à 80 pieds de profondeur et on peut voir une étoile de mer à 30 pieds! Nous avons ensuite remonté les Jumentos jusqu'à GeorgeTown aux Exumas pour faire nos papiers d'entrée.  À Georgetown, on retrouve une grosse communauté de bateaux qui viennent y passer l'hiver, il peut y avoir jusqu'à 500 bateaux regroupés en haute saison et plusieurs s'y retrouve à chaque hiver…comme dans un camping mais sur l'eau!  Ils ont créés un réseau où tout le monde se parle par la radio VHF, y compris l'épicerie et les restos.  Ils s'organisent des activités comme du poker, du volley-ball, du yoga, etc.  George Town est l'un des seuls endroit où on peut se ravitaillé avant de remonté dans les îles.  Nous avons passer la majorité de notre temps dans les Exumas.  









Un jour, nous avons eu toute une surprise. Guillaume était à l'eau pour nettoyer la coque du bateaux et aperçoit soudainement un ombrage passé près de lui, il réalise assez rapidement que ce sont deux dauphins.  Nous voyons souvent des dauphins venir jouer autour du bateau lorsqu'on navigue et on s'est souvent demandé comment ils réagiraient si on sautait à l'eau.  Et bien ceux si sont venus à nous et on jouer avec nous pendant environ une heure.  Ils ne se sont pas laissés toucher mais ils étaient très curieux.  







Les Bahamas ne produit presque rien, les terrains sont rocailleux, sableux et très arides, donc pratiquement tout est transportés des États-Unis par bateaux…et tout est relativement plus cher.  Les bateaux de cargaisons arrivent dans la capitale, Nassau.  Les produits sont ensuite distribuer par le ''Mail Boat'' qui passent une fois par semaine dans les îles.  La poste fonctionne de la même façon.  De plus, seulement quelques (2-3) villages dans les Exumas ont des petites épicerie où on peut trouver certains produits frais tels que des bananes, des oranges, des oignons et des tomates (qui ne sont plus vraiment frais!), donc c'est important de faire un bon ravitaillement lorsque possible, car si on a manquer le bateau, on mange des produits en cannes! 
















Staniel Cay est l'un de ces petits villages, mais il est surtout très populaire pour la grotte Thunderball.  Le film de James Bond, Thunderball, a été filmer à cet endroit et la grotte est une magnifique aquarium naturel.  Des poissons de toutes les couleurs viennent s'y rassembler et ils n'ont absolument pas peur des plongeurs!  On nage littéralement parmi eux.  Un puis de lumière au dessus de la grotte reflète pour illuminé le bassin.












Staniel Cay est aussi connu pour la plage des cochons.  Dès que des touristes s'approchent de la plage avec l'annexe, les cochons sortent de partout au bruit du moteur pour venir chercher de la nourriture, c'est un spectacle assez rigolo et les bébés sont trop mignons!












Au Bahamas, plusieurs îles appartiennent à des personnalités riches et célèbres.  Ces îles sont habituellement privées mais quelques unes ont des ressorts.  Par exemple, il est possible de louer l'île appartenant au magicien célèbre David Copperfield, avec 5 villas pour 20 personnes maximum, pour la modique somme de 261 500$….si on fait le calcul, 13 075$ par personne par semaine!  www.mushacay.com pour les intéressés!! : )  J'ai tenu à passer une nuit ancré devant l'une des plages privés de Johnny Depp, Jack's beach, sur l'île Little Halls Pond…aucune chance!

Une tradition populaire est d'inscrire le nom de son bateau sur une affiche et l'apporter au sommet de Boo Boo Hill, au parc naturel de Warderick Wells, en offrande au dieux et déesses de la mer.  












On peut apercevoir le nom de Taranga, le bateau avec qui nous avons fait un bout de chemin entre 
Shelburne et New York.  



Le conch (prononcé Conk) est un met très populaire au Bahamas.  On le sert en salade (ceviche), frit, pané, en burger, etc.  C'est délicieux, mais il faut savoir comment l'apprêter et connaitre la technique pour le sortir de sa coquille car c'est très gluant et pas très appétissant à première vue!  Nous avons tentez le coup une fois à cuba…un vrai massacre, nous nous sommes contenter de le manger en restos par la suite!










Sur Allans Cay, ce sont les iguanes qui sont la vedette.  Tout comme les cochons de Staniel Cay, les iguanes sortent de partout lorsqu'il entendent un moteur approchez la plage.  Nous ne sommes pas supposez les nourrir, mais c'est évident qu'ils sont attirés pas les humains…et quelques feuilles de choux ne fait pas de mal!  




















À Nassau, retour à la civilisation et tout ce qui l'entoure.  Atlantis, sur Paradise Island est très impressionnant.  Le majestueux site de Atlantis est composé d'un hôtel, un grand parc aquatique, des aquariums gigantesque, un parc pour nager avec les dauphins et les raies (stingray), une marina, un casino et un village avec des boutiques de luxes et des restaurants.  On est aller s'y promener et visiter l'aquarium, incluant un tunnel où on passe sous l'eau avec des requins et autres poissons qui tourne autour.  

Plusieurs bateaux de croisière passe par Nassau.  La partie touristique de la ville est jolie.  







L'escalier de la Reine (Queen's Staircase) est sculpté dans la roche et mène à un fort situé sur la colline d'où on peut voir la ville.   




Superbe vue d'un arbre avec ses racines poussant sur le mur de roche.

A partir de Nassau, nous nous sommes arrêtés rapidement sur Berry Island et aux Bimini avant de traversé en Floride.  Un séjour merveilleux dans des paysages de rêve!